Sigrblót

Le Sigrblót était la première fête de l'année puisqu'elle avait probablement lieu lors de la pleine lune qui suivait le premier jour de l'été. Cette fête fait partie des trois grands sacrifices de l'année qu'évoque Snorri Sturluson dans la Ynglinga Saga.

« c'était le sacrifice pour la victoire. »

Le Sigrblót aurait été une célébration en l'honneur de la victoire lors des raids. Le début de l'été marquait également le début des expéditions. Un sacrifice pour que les expéditions soient prolifiques est donc cohérent. Mais je pense qu'il ne faut pas réduire « la victoire » aux victoires des raids. Après tout, les raids vikings ne constituaient qu'une minorité dans les entreprises des anciens scandinaves. Il est probable que la victoire des expéditions marchandes aient été également célébré. De même, la victoire à la pêche et à la chasse.

Cette période représentaient le début d'un nouveau cycle et c'était le moment de commencer à réaliser toutes les nouveaux projets. Même au niveau de l'agriculture, c'était le début d'un nouveau cycle et il fallait espérer que tout se déroule bien jusqu'à l'hiver prochain.

Enfin, cette période marque la fin de l'hiver et de ce long cycle plongé dans l'ombre et le froid. C'est le retour à la lumière, la victoire de la lumière sur l'ombre.

 

Il est probable qu'Odin ait été mis à l'honneur lors du Sigrblót car il représente la victoire lors des combats. Un animal qui aurait pu être sacrifié, car souvent associé à lui, est le cheval. D'autres divinités que je trouve pertinent de célébrer lors de cette période (mais qui ne sont pas attestées pour cette fête) seraient Thor pour son rapport au combat et à la victoire, ainsi que Freyr pour le coté victorieux de l'agriculture que l'on peut espérer.

Ci-dessous :  Morceau de la tapisserie de Bayeux représentant un raids vikings - XIe siècle

La-flotte-normande-tapisserie-Reine-Mathilde-Bayeux.jpg