• Lisa Pradeilhe

Les Scandinaves du mésolithique

Les peuples scandinaves du mésolithique avaient la peau sombre et les yeux bleus. Ce sont les conclusions qu'en ont tiré les archéologues, et plus particulièrement Oscar Nilsson en reconstituant l'apparence d'une chasseuse-cueilleuse de Suède, vieille de 7000 ans. La reconstitution s'est faite à partir des ossements retrouvés en 1980 sur le site de Skateholm.

Cette chasseuse-cueilleuse serait, selon l'archéologue Oscar Nilsson, une chamane. Sa sépulture montrait plusieurs particularités, notamment le fait qu'elle ait été installée dans la position assise et que de nombreux accessoires se trouvaient près d'elle, comme des cornes de cerfs.

A première vue, cette chasseuse-cueilleuse semble n'avoir aucun lien avec les peuples scandinaves que nous connaissons. Alors certes, elle n'est pas une ancêtre d'Harald à la Belle Chevelure puisqu'il a y eu de nombreuses migrations entre son époque et celle des vikings. Néanmoins, les croyances spirituelles qu'elle représentait étaient déjà le fondement même de la mythologie nordique !


Au mésolithique, les Scandinaves s'intéressaient aux astres et aux symboles du soleil et de la lune. La preuve en est, la création des bateaux-tombes. Les bateaux-tombes associés aux marins et au monde aquatique, faisait l'objet d'un rite cultuel. Le bateau était un symbole de traversée entre notre monde et l'au-delà. La mort était ainsi vue comme une continuité. Au-delà de cet aspect, le bateau-tombe était lié d'abord à la lune de part sa forme en croissant, rappelant celle du luminaire.

C'est également durant le mésolithique que sont né les premiers symboles solaires (et lunaires) tels que la spirale. Les femmes portaient des ceintures de mollusques, dont la spirale sur la coquille représentait un puissant symbole solaire.


Cette époque partageait également une croyance très importante, celui du mythe de l'éternel retour. La vie est une continuité et la mort n'est qu'un passage vers un autre monde. Autant d'élément qui ont marqué la tradition nordique à travers les âges. Car celle-ci n'est pas née à l'âge des vikings, loin de là, ses racines proviennent du mésolithique voire même un peu avant.


Illustration : ©Gert Germeraad/Trelleborgs Museum




3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout